Retour sur l’origine du projet du Fil Bleu et clap de fin pour l’édition 2019 !

Il est temps de boucler la boucle du Fil Bleu qui a déroulé, depuis deux mois, sa palette d’événements autour du pastel et de ses résonances avec les indigos du Japon. Deux ans de préparation, de réunions, de rendez-vous, de rencontres pour l’imaginer, le construire, le peaufiner, le faire naître.

Avant de boucler, petit retour sur l’histoire du projet ….

A l’origine du Fil Bleu, le symposium organisé par Delphine TALBOT  au Musée Georges Labit en Octobre 2016, avec la Société Japonaise pour la Promotion de la Science JSPS de Strasbourg et l’Université de Toulouse : un Forum France-Japon intitulé « Ethno-Poïetics of Colors – from the experience of the tint to the poetics of the shade – »Expérience de la teinte, et poétique du coloris : une ethno poïétique de la couleur en France et au Japon (détails ici).

C’est à ce symposium que Chantal Toulemonde a rencontré ceux qui allaient être les partenaires majeurs du projet du Fil Bleu : Delphine Talbot et Dominique Cardon bien sûr, mais aussi nos hôtes Japonais Dai Fujiwara et Jun Kataoka.

C’est à ce symposium qu’est née l’idée que ces échanges puissent, au delà de ce colloque, être portés à la connaissance du grand public. Le désir que ce travail fondamental serve à mettre en lumière pour un plus grand nombre la nature et les qualités du Pastel d’Occitanie, notre patrimoine si peu connu et célébré, à la différence de l’indigo, au Japon.

Ainsi naquit l’idée de constituer un programme, ouvert au grand public, celui-ci combinant expositions, animations et conférences pour permettre cette transmission à des publics différents. Le Fil Bleu était né. Et dans la foulée, l’association Aux Couleurs du Monde que nous avons fondée pour encadrer ce projet ; le principe de la mise en valeur d’un bien immatériel par sa mise en comparaison, par sa mise en écho, est un outil précieux : car c’est de la prise de distance que peuvent naître l’identification et l’admiration. Arrimer notre Pastel à l’indigo du Japon, ce n’était donc que mieux en illustrer la nature et la qualité propre.

Merci donc de tout cœur à Delphine Talbot, et merci à Dominique Cardon, qui ont compris que l’association Aux Couleurs du Monde, en se lançant dans ce projet Fil Bleu, travaillait dans le sillon fertile de leur propre aventure. Toutes 2 en ont donc non seulement accepté l’idée, mais aussi elles ont accepté de contribuer à l’élaborer avec nous. C’est ainsi que depuis 2 ans un comité scientifique a travaillé sur les contenus de ce qui a été exposé pendant 1 mois à Albi à l’Hôtel Reynès, porté par leur contribution déterminante.

Alors encore merci et à très bientôt pour une nouvelle édition du Fil Bleu !

 


Plus d’informations sur le site de Delphine Talbot ici

et le projet de design culinaire KatchaKatcha proposé par l’association CRICAO et Delphine Talbot : http://www.cricao.org/portfolio_page/katchakatcha/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *