Un voyage insolite et délicieux au Japon, dans le somptueux décor de la Chapelle des Carmélites

Un voyage insolite, un moment délicieux… un de ces moments magiques et mystérieux où le temps se suspend, où les frontières n’ont plus de sens, où les cultures et les patrimoines se mélangent pour ne former qu’un tout, universel.

C’était le 16 mai, à la Chapelle des Carmélites, lors de la conférence d’Anita Henry : « kimonos, vêtement ou objet d’art? », pour une soirée de remerciements à ATAO (Académie Toulousaine des Arts et Civilisations d’Orient).

 

Introduction par Chantal Toulemonde Séry, présidente de l’association Aux Couleurs du Monde et organisatrice du Fil Bleu, et par Marc Albouy, président d’ATAO, suivie d’une longue et détaillée conférence sur le kimono japonais, illustrée par de très nombreuses photos et vidéos.

Une partie de la collection privée de kimonos et obi (ceinture) d’Anita Henry reste exposée à la Chapelle des Carmélites jusqu’à la fin du mois de mai.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *